Contact

09-81-92-06-26


Mohamed Mechmache

Mohamed Mechmache à la tête de la concertation avec les habitants sur la politique de la ville.
Début janvier, François Lamy, le ministre délégué à la Ville, a marqué sa volonté de s’ouvrir aux quartiers. Pour cela, il a notamment intégré Mohamed Mechmache, infatigable militant de la « justice sociale » dans les banlieues, dans son équipe de travail. Nommé à la tête d’une mission chargée de chercher de nouveaux moyens d’échange et de concertation avec les habitants des quartiers défavorisés, ce militant, élevé à Clichy sous bois,  a franchi un nouveau cap dans son engagement aux côté des « gens des cités ».
Le ministre a justifié sa décision d’intégrer de nouvelles personnes issues de la société civile dans ses équipes, parmi lesquelles figure M. Mechmache. Qui sont les mieux placés, sinon les habitants eux-mêmes, pour imaginer et construire avec l’Etat et les élus le devenir de leur Ville et de leur quartier ? C’est pourquoi, à l’intérieur de la grande concertation pour la réforme de la politique de la Ville, le ministre a souhaité une large participation des habitants et de leurs représentants associatifs. C’est dans cette logique qu’il a confié une mission à Mohamed Mechmache et Marie-Hélène Bacqué pour qu’ils élaborent un rapport dans les prochaines semaines comprenant des propositions sur les moyens à mettre en œuvre dans la durée pour faire entendre et faire respecter la parole des habitants des quartiers populaires.

OXYGENE 2014

Le collectif ACLEFEU lancera en août prochain pour la sixième année consécutive l’édition 2014 du projet « OXYGENE ». Cette année les familles ayant participé tout au long de l’année aux cafés débats et aux sorties pédagogiques, qui auront l’occasion d’aller s’oxygéner  à Toreilles sur plage prés de Perpignan. Au programme une multitude d’activité de pleine nature et d’ateliers pédagogiques, leurs permettrons de renforcer les liens familiaux très souvent négligé par le quotidien.

 

Assises des discriminations

Alors que l'on assiste actuellement à une recrudescence du racisme et à la montée de l'extrême droite, le collectif ACLEFEU souhaite consacrer son tour de France annuel à la lutte contre les discriminations.

En effet dans la continuité des projets du collectif qui s'inscrivent dans une démarche d'éducation populaire, les Assises des Discriminations doivent permettre d’identifier les discriminations, sensibiliser la population à ce fléau sociétal et permettre aux personnes qui en sont victimes de les dénoncer. Ainsi cette initiative devrait se dérouler d'octobre 2014 à mars 2015, des rencontres seront organisées dans différentes villes de France afin de débattre à ce sujet. Les Assises des Discriminations seront menées en partenariat avec Médiapart et la fondation Lilian Thuram.Pour toute information, vous pouvez contacter le collectif ACLEFEU.

ACLEFEU

 

 

Hommage du Collectif ACLEFEU à son

regretté ami Claude Dilain Sénateur-Conseiller général

et Maire honoraire de Clichy sous bois-

Président de l'ANAH.


 

C'est avec une grande peine et une grande tristesse que le Collectif ACLEFEU a appris avec stupeur ce mardi matin la disparition de son ami Claude Dilain.

Le Collectif ACLEFEU veut tout d'abord exprimer à sa famille et aux Clichois ses sincères condoléances, son profond respect et sa solidarité.

Claude Dilain fut un homme d’honneur, un homme libre et un grand serviteur de la République.

Sa disparition laisse un profond chagrin dans le cœur de tous ceux qui l’ont connu. Il était un homme de valeur et de conviction, un passionné, grand défenseur combattant de l'égalité républicaine. Il a su devant toute la France et le monde entier avec intelligence et sang-froid affronter les tragiques événements de l'automne 2005 en rendant leur dignité aux Clichois. C'est avec persévérance et pugnacité qu'il a su sortir les Clichois et leur ville de l'anonymat vers de meilleures perspectives; en devenant par la force des réalités le Maire symbole de ces banlieues délaissées par la République.

Dès la création du Collectif ACLEFEU et tout au long de ces dix dernières années d'activités et de combats, Claude Dilain s'est avéré un fervent allié et un incontournable soutien. Il a toujours apporté une attention particulière et a toujours fait preuve d'abnégation à notre égard.

Par ailleurs, par-delà les oppositions et clivages du monde politique, Claude Dilain a été un visionnaire, choisissant un parti pour l'accompagner dans sa tâche et non pour l'enclaver. Parfaitement préparé pour supporter et combattre les épreuves du combat politique, il n'en gardait pas moins les yeux et oreilles grands ouverts sur la réflexion. Ainsi, il savait se remettre en question tout en restant toujours fidèle à lui-même et à ses choix. Nul doute que c'est cette formidable intégrité qui lui a permis de gagner le respect et la crédibilité aux yeux de tous, y compris de ses adversaires.

Enfin, et malgré une grande lucidité, il ne s'est jamais résigné à la douleur, au mal-être de chacun. Il a combattu tout au long de ses mandats pour l'égalité des êtres et des territoires. Et malgré les déceptions et les difficultés, il n'a jamais cédé à la facilité ou à la médiocrité.

Le Collectif ACLEFEU est donc fière d'avoir connu un tel homme et d'avoir goûté à son enseignement. Nous ne pouvons donc pas poursuivre ce discours sans parler au nom de l'ami, du proche que nous avons eu la chance de connaître. A ce titre, nous pleurons un homme bon, empli d'affection et de loyauté. Il était de ces grands Hommes qui, tout en s'attachant à se fondre dans la masse, dispensait son savoir et sa richesse autour de lui. Nous croyons que si nous devions le qualifier d'un seul mot, nous dirions que Claude Dilain était un humaniste, le plus féru et le plus pur. Cela explique sans doute qu'il fut un Maire apprécié de tous et un ami, un père, un grand père et un compagnon hors pair qui nous manquera. Le Collectif ACLEFEU retiendra à jamais son intérêt incommensurable pour le retour du droit commun et la réparation des inégalités socio-territoriales, qu'il appelait de tous ses vœux.

Le Collectif ACLEFEU

 

Les Assises des Discriminations


Dans la continuité des projets du collectif qui s'inscrivent dans une démarche d'éducation populaire, les Assises des Discriminations doivent permettre d’identifier les discriminations, sensibiliser la population à ce fléau sociétal et permettre aux personnes qui en sont victimes de les dénoncer.

Ce dispositif répond à un besoin double : permettre d’identifier les discriminations afin de mieux lutter contre et permettre aux personnes qui en sont victimes dans leur quotidien de s’exprimer à leur sujet.
Dans le contexte actuel, ce projet souligne la nécessité de changement des mentalités sur les questions des inégalités et du racisme mais aussi de mal logement, de chômage massif, de déscolarisation, de pauvreté, de non accès au droit commun.


En effet, si les habitants de quartiers défavorisés ressentent bien les inégalités, ils ne parviennent pas toujours à identifier de quelles discriminations ils sont victimes, or sans pouvoir identifier les discriminations il est difficile de les dénoncer et de les combattre. Ainsi, le collectif veut répondre avec ce projet à un réelle besoin d’éducation civique, voire législatif des familles afin qu’elles soient en mesure de dénoncer, de s’exprimer et donc de se défendre face aux discriminations qu’elles subissent.

 

Les dates et les villes

Toulouse

samedi 24 janvier 2015

Valence

vendredi 30 janvier 2015

Montpellier

lundi 9 février 2015

Dijon

Date à confirmer

Mulhouse

samedi 28 février 2015

 

Pour toutes infos :

Tél : 0981920626 / Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Personne en ligne

Nous avons 2 invités en ligne
  • Inscription sur les listes électorales
     
  • tab2

    • Début du tour de France le 16 Mars 2012
    • Débat national sur la question des quartiers populaires suivie d'un Concert Citoyens le 14 Avril 2012
  • tab1

    L’Association collectif liberté égalité fraternité ensemble unis (ACLEFEU) a pour objet de transmettre la parole des habitants des quartiers auprès des institutions en organisant des rencontres citoyennes dans toute le France, en mettant en place des coordinations locales, en recueillant et regroupant par thématiques les revendications et propositions de la population et en veillant à leur prise en compte par les pouvoirs politiques.

     

103 Allée de la Chapelle
93390 Clichy sous bois France

Lundi au Vendredi     ouvert de 10h à 17h

Contactez Nous